Equilibre de Vie - Sophrologie Accompagnement Cancer Alsace Sophrologie Accompagnement Cancer Alsace

Sophrologie Accompagnement Cancer Alsace

Pour surmonter la fatigue, mieux gérer les effets secondaires des traitements et garder le moral, la sophrologie représente une aide précieuse pour les personnes souffrant d’un cancer.

Intégrée dans le plan cancer 2014-2019 parmi les soins oncologiques de support, la sophrologie permet d’accompagner les personnes confrontées à l’épreuve du cancer de l’annonce du diagnostic jusqu’à la fin des traitements.
Cette méthode psychocorporelle mise au point par le neuropsychiatre Alfredo Caycedo dans les années 60 repose sur trois techniques : la relaxation dynamique, des exercices de respiration et la visualisation positive.

La sophrologie pour diminuer le stress et l’anxiété

Le plus souvent, les personnes découvrent la sophrologie lorsque la maladie est déjà présente depuis plusieurs semaines, voire quelques mois. Pourtant, plus l’accompagnement en sophrologie est précoce, meilleurs sont les résultats. « Au moment de l’annonce du diagnostic, la personne est souvent effondrée ou totalement perdue. Consulter un sophrologue est particulièrement indiqué pour diminuer l’anxiété et mettre en place un accompagnement individualisé », souligne Catherine Aliotta, sophrologue et présidente de la Chambre syndicale de la sophrologie.

L’ anxiété, souvent importante dès l’annonce du diagnostic, n’est pas l’alliée du malade. « Le stress majore les effets secondaires des traitements et affaiblit le système immunitaire. Les techniques de sophrologie permettent d’améliorer la qualité de vie et de mobiliser les ressources personnelles pour combattre au mieux la maladie » précise Catherine Aliotta.

La sophrologie pour accompagner les traitements

Avant une intervention chirurgicale, la sophrologie va permettre de mieux gérer l’anxiété et de visualiser le bon déroulement de l’intervention. La sophrologie permet également de prendre du recul et de changer la perception des traitements souvent envisagés comme des « poisons » par la personne malade. En modifiant sa représentation des soins, la personne n’a plus l’impression de subir mais de mobiliser toutes ses forces dans un objectif de guérison. Avant une chimiothérapie ou une séance de radiothérapie, la sophrologie va aider la personne à se placer dans une bulle de bien-être ce qui va modifier considérablement la manière de vivre les soins.

Perte d’appétit et altération du goût, fatigue, sensation de brûlures, douleurs… Tous les effets secondaires des traitements peuvent être appréhendés en sophrologie.

La sophrologie pour remettre le corps en mouvement et garder le moral

Dans le parcours de soins, les séances de sophrologie représentent une fenêtre de respiration. Les exercices de respiration et de relaxation dynamique permettent de remettre le corps en mouvement à travers une approche douce et respectueuse des limites de chacun. Les bienfaits sont notables aussi bien sur le plan physique que psychologique. Dans les moments de découragement, la sophrologie permet de restaurer l’envie de se battre, de garder la capacité à profiter des petits plaisirs de la vie et de continuer à faire des projets.

La sophrologie pour accompagner l’après traitement

Lorsque la rémission du cancer est confirmée, la sophrologie peut accompagner le consultant à un retour à la vie quotidienne et à la reprise du travail : angoisses, fatigue, difficulté à retrouver ses performances passées…

La sophrologie va aider la personne à vivre le plus sereinement possible l’après-traitement.

La sophrologie pour soutenir les aidants

 

source : Nathalie Ferron

Vous souhaitez plus d'informations ?
Ou prendre rendez-vous ?

Sophrologie Accompagnement Cancer

Sophrologie Accompagnement Cancer en Alsace

Pour surmonter la fatigue, mieux gérer les effets secondaires des traitements et garder le moral, la sophrologie représente une aide précieuse pour les personnes souffrant d’un cancer.

Intégrée dans le plan cancer 2014-2019 parmi les soins oncologiques de support, la sophrologie permet d’accompagner les personnes confrontées à l épreuve du cancer de l’annonce du diagnostic jusqu’à la fin des traitements.
Cette méthode psychocorporelle mise au point par le neuropsychiatre Alfredo Caycedo dans les années 60 repose sur trois techniques : la relaxation dynamique, des exercices de respiration et la visualisation positive.

Diminuer le stress et l’anxiété

Le plus souvent, les personnes découvrent la sophrologie lorsque la maladie est déjà présente depuis plusieurs semaines, voire quelques mois. Pourtant, plus l’accompagnement en sophrologie est précoce, meilleurs sont les résultats. « Au moment de l’annonce du diagnostic, la personne est souvent effondrée ou totalement perdue. Consulter un sophrologue est particulièrement indiqué pour diminuer l’anxiété et mettre en place un accompagnement individualisé », souligne Catherine Aliotta, sophrologue et présidente de la Chambre syndicale de la sophrologie.

L’ anxiété, souvent importante dès l’annonce du diagnostic, n’est pas l’alliée du malade. « Le stress majore les effets secondaires des traitements et affaiblit le système immunitaire. Les techniques de sophrologie permettent d’améliorer la qualité de vie et de mobiliser les ressources personnelles pour combattre au mieux la maladie » précise Catherine Aliotta.

Accompagner les traitements

Avant une intervention chirurgicale, la sophrologie va permettre de mieux gérer l’anxiété et de visualiser le bon déroulement de l’intervention. La sophrologie permet également de prendre du recul et de changer la perception des traitements souvent envisagés comme des « poisons » par la personne malade. En modifiant sa représentation des soins, la personne n’a plus l’impression de subir mais de mobiliser toutes ses forces dans un objectif de guérison. Avant une chimiothérapie ou une séance de radiothérapie, la sophrologie va aider la personne à se placer dans une bulle de bien-être ce qui va modifier considérablement la manière de vivre les soins.

Perte d’appétit et altération du goût, fatigue, sensation de brûlures, douleurs… Tous les effets secondaires des traitements peuvent être appréhendés en sophrologie.

Remettre le corps en mouvement et garder le moral

Dans le parcours de soins, les séances de sophrologie représentent une fenêtre de respiration. Les exercices de respiration et de relaxation dynamique permettent de remettre le corps en mouvement à travers une approche douce et respectueuse des limites de chacun. Les bienfaits sont notables aussi bien sur le plan physique que psychologique. Dans les moments de découragement, la sophrologie permet de restaurer l’envie de se battre, de garder la capacité à profiter des petits plaisirs de la vie et de continuer à faire des projets.

Accompagner l’après traitement

Lorsque la rémission du cancer est confirmée, la sophrologie peut accompagner le consultant à un retour à la vie quotidienne et à la reprise du travail : angoisses, fatigue, difficulté à retrouver ses performances passées…

La sophrologie va aider la personne à vivre le plus sereinement possible l’après-traitement.

Vous souhaitez plus d'informations ?
Ou prendre rendez-vous ?

Cabinet Rosheim : 40 rue Principale 67560 Rosenwiller

Ouvert lun, mar, jeu, ven : 8h-18h
mer : 8h-12h

Conception Compagnie des Fifre - © 2016-2020 Tous droits réservés